De la difficulté de citer un auteur

Introduction

Il s’agit là du récit de l’écriture d’un article, dont je suis l’auteure paru dans Recherches Sociologiques et Anthropologiques, dans son numéro 1 de 2016, aux pages 43 à 65, sous le titre : « Des alumni à l’université française : Comment créer ex-nihilo un réseau de diplômés ? ». Le point sur lequel je concentre mon récit porte sur ma difficulté à citer dans le texte et dans la bibliographie, les auteurs des concepts que j’utilise.

Au cours d’un séminaire de recherche du CERS-LISST2 des chercheurs permanents fin 2015, je suis amenée à présenter mes travaux sur les Alumni à l’université. Evoquant les questions d’identité et de marque des universités, l’un de mes collègues me conseille la lecture de Brubaker, qui présente différentes définitions de cette notion. Je note cette référence et la cherche sur internet avec un moteur de recherche bien connu. Je tombe rapidement sur le document Persée suivant, qui édite un article des Actes de la Recherche en Sciences Sociales de 2001 et donc, en français. Mal à l’aise avec la langue de shakespeare, je me mets à lire l’article et y trouve des passages très intéressants.

Téléchargez le document 

De la difficulté de citer un auteur


Marie-Pierre Bès

Chercheur au LISST (bes@univ-tlse2.fr)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *